Développement durable

 

Le Festival des Artefact responsabilisé sur la question de son coût écologique.

Que l’urgence soit réelle ou relative, que l’on s’inscrive du côté des éco-vigiles ou des éco-sceptiques, on ne niera pas qu’une manifestation comme le Festival des Artefacts présente, au regard des instruments de mesures qui sont mis en place, un coût écologique lourd dû notamment à l’importance de sa fréquentation. Nous nous sentons évidemment responsabilisés quant à cette dimension liée à notre activité.

Mettant en équation une série de mesures que nous prenons pour part depuis plusieurs années, les structurant pour les articuler avec des chantiers qui restent à ouvrir, le Festival des Artefacts poursuit une dynamique d’« éco-festival » ou d’événement « éco-responsable» telle que la définit la charte mise en place par l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise des Energies) et l’Agenda 21.

Trois axes d’action ont été privilégiés dans le temps actuel  : favoriser les transports « doux », réduire l’émission des déchets et opter pour une communication au coût écologique raisonné.

Nous invitons les festivaliers à s’inscrire dans ces logiques car, comme pour toutes les autres dimensions de l’événement, ils sont parties prenantes de l’efficience  de cette action du festival.

Favoriser les transports alternatifs

La voiture étant une grande pourvoyeuse d’émissions polluantes, l’équipe du Festival vous invite à opter pour des transports « doux » (bus, vélo, co-voiturage) en mettant à votre disposition :

en complicité avec le site http://covoiturage.fr  voici un lien qui vous permettra de trouver des compagnons de voyage pour se rendre sur le site de notre Festival :

cliquez ici

- l’association Passemeprendre, en collaboration avec http://covoiturage.fr sera présente sur le site pour vous aider à trouver un retour en covoiturage. A ses côtés et pour votre sécurité, Izydrive sera votre ange gardien. En sortant du festival faites appel à votre bon sens : venez vous tester sur la borne éthylotest et faites-vous raccompagner chez vous si besoin.

- Un parking à vélos gratuit, dont la capacité est augmentée pour l’occasion

INFORMATIONS CTS, BUS & TRAMWAY

Les 15, 16 et 17 avril, à l’occasion du Festival des Artefacts qui se déroule au Zénith, des navettes bus spécifiques assureront des liaisons entre la Gare de Strasbourg et le Zénith toutes les 10 à 15 minutes (navettes festival)
Attention en raison de travaux sur les voies du tram du vendredi 15 avril 21h30 au dimanche 17 avril inclus, le tramway sera interrompu entre les stations Homme de Fer et Hautepierre Maillon et remplacé par des bus (réseau CTS habituel)
Pour voir toutes les informations rendez vous dans “Infos pratiques” sur ce site..

Gestion des déchets et sensibilisation

Poids lourd du coût écologique d’un festival, la « bonne » gestion des déchets est au cœur de notre démarche. Notre stratégie est double : réduire au maximum les déchets produits lors du festival et optimiser leur capacité de transformation.

Nous nous entourons pour l’occasion du savoir-faire de l’association Strasbourg Ecologie http://www.strasbourg- ecologie.org/ – cette association a pour objet la promotion de l’écologie sans parti pris ni préjugés – et accompagnera la brigade verte dans la sensibilisation du public et la gestion des déchets sur site via la formation de ses équipes.

Voici les principales mesures que nous développons en ce sens :

 - Création d’une brigade verte afin de sensibiliser les festivaliers à la gestion de leurs déchets (poubelles mises à disposition, ramassage constant des ordures sur le site…)

 - Huile de friture récupérée et filtrée pour servir de combustible

 - Priorité aux produits locaux

La communication

Passage obligé de l’information des festivaliers, les actions de communication et de promotion ont plusieurs impacts sur l’environnement : consommation de ressources naturelles (bois, eau, énergie…), utilisation de produits chimiques dangereux (solvants, encres…), et production de déchets papiers. Afin de réduire ces impacts, les outils de communication (affiches, flyers et programmes…) ont été pensés et réalisés conformément à ce que préconisent les différents éco-labels existants :

- Diffusion raisonnée des documents imprimés (nous quantifions au plus juste la production afin d’avoir le moins d’outils non distribués à jeter).

- Billetterie dématérialisée

- Distribution de flyers sur le lieu de l’événement limitée aux outils Artefact

- Choix d’ imprimeurs labellisés et locaux pour limiter les déplacements